TANZANIE

Parc animaux Ouganda

TANZANIE KENYA 14 Jours

KENYA - TANZANIE La Grande Boucle

Cet itinéraire traverse les parcs les plus riches du Kenya et de la Tanzanie. De ce fait, il permet d’observer durant toute l’année les troupeaux de la Grande Migration. Nous visiterons aussi 2 lacs de la Vallée du Rift qui, quoique similaires, présentent des différences étonnantes. La grande faune d’Amboseli avec le Kilimanjaro en toile de fond, les paysages minéraux du lac Natron et de la grande faille du Rift, la démesure de la caldera du Ngorongoro témoin des premiers âges paléontologiques, l’immensité grandiose du Serengeti aux innombrables troupeaux, la sérénité des rives du lac Victoria et de ses villages de pêcheurs, l’ondulation à l’infini des herbes du Masai Mara refuge des grands prédateurs, la beauté grandiose du lac Bogoria envahi par des centaines de milliers de flamants roses sont autant de repères sur ce parcours original.

POINTS FORTS
- les troupeaux d’Amboseli et les neiges du Kilimanjaro
- le lac Natron au pied de l’Ol Donyo Lengaï
- la caldera parfaite du Ngorongoro et sa faune variée
- l’omniprésence animalière dans les immensités du Serengeti
- les villages de pêcheurs des rives du lac Victoria
- les prédateurs du Masai Mara
- la beauté insoupçonnée du lac Bogoria et de la falaise de Laïkipia

ASPECT PRATIQUE
Environ 2.000 km principalement sur des pistes à bord de véhicules tout terrain confortables, 13 nuits en hôtels de bon confort et camps de tentes stylés.
Repas froids à midi, chauds et variés le soir. Guide francophone expérimenté.
Climat chaud de type équatorial (25 à 30°). Nuits fraîches en altitude.

ITINERAIRE

animaux TanzanieZabrasLionsTanzaniaWild

Itinéraire

Jour 1 - ARRIVEE
Arrivée à l’aéroport de Nairobi. Transfert à l’hôtel.

Jours 2/3 - AMBOSELI
Après quelques heures passées dans la capitale kenyane, une agglomération de plus de quatre million d’habitants qui doit son origine à la construction du chemin de fer Mombasa - Lac Victoria et tire son nom de la rivière « Enairobi », signifiant « frais » en langue maa. Nous quittons la ville en direction du sud-ouest. Déjà apparaissent les premiers animaux. La route qui, d’abord goudronnée, mène à Namanga, le poste frontière avec la Tanzanie, où une foule bigarrée se livre à tous les trafics, devient piste sablonneuse en direction du parc national d’Amboseli que dominent dans le lointain les neiges éternelles du Kilimandjaro.

Cuvette semi-aride, la réserve est un paradis pour les grands troupeaux d’éléphants qui migrent des pentes arbustives du volcan vers les hautes herbes des marais alimentés par la fonte des neiges. La faune est omniprésente : élands, oryx, impalas, zèbres, autruches, aigles, grues couronnées.

Jour 4 - VALLEE DU RIFT - LAC NATRON
A l’ouest de la colline de Monduli, une petite piste à peine visible bifurque vers les grands volcans qui se découpent sur l’horizon. Elle se faufile entre les cratères, traverse de profonds lits de rivière asséchés puis débouche dans les grandes plaines du pays masai. Au pied du Kitumbeine s’étend une large dépression qui est souvent inondée pendant les saisons des pluies. De ce fait elle constitue un réservoir de fourrage très important pour les troupeaux des Masai auxquels se mêlent antilopes et zèbres.

L’Ol Donyo Lengai, « la montagne de Dieu » en langue maa, domine de son cône balafré les volcans voisins, géants endormis aux pentes de lave et de cendre creusées par des rivières saisonnières. Les troupeaux, formant de longues colonnes de poussières dans les plaines sans fin, convergent vers de rares points d’eau qui seront pour nous l’occasion d’entrer en contact avec ces pasteurs fiers et beaux. Au loin miroitent, dans une atmosphère surchauffée, les eaux salées du lac Natron.

Jour 5 - LAC NATRON - NGORONGORO
Avant le lever du jour, nous descendons vers le lac pour nous imprégner de cette atmosphère minérale bien particulière. Les rives de soude blanche sont des aires de reproduction idéales pour des milliers de flamants roses que nous prenons le temps d’observer pendant les calmes heures matinales. Nos véhicules peinent à escalader la falaise abrupte du Rift, nous en profitons pour admirer le paysage fantastique que nous offrent les eaux scintillantes du lac reflétant la silhouette déformée du volcan Gelai. Plus au sud, après la bourgade de Malambo, au marché coloré, la piste de terre se coule au fond d’une plaine poussiéreuse où se mélangent bétail et animaux sauvages.

En février et mars des milliers de gnous y naissent, attirant hyènes et lions qui suivent les migrations.

Jour 6 - NGORONGORO
La « Ngorongoro Conservation Aera » est une réserve de plus de 8.000 km2 qui embrasse plusieurs volcans et des plaines à l’est du Serengeti. Ici, les Masais sont autorisés à vivre en symbiose avec la nature. Le cratère du Ngorongoro, caldéra parfaite de 20 km de diamètre, a été classé au rang de patrimoine mondial par l’UNESCO. Sur cette surface réduite, à 600 m de profondeur, se retrouve une concentration d’espèces animales unique sur la Terre. Nous y passerons une journée entière.

Jours 7/8/9 - SERENGETI ***
Passée la gorge d’Olduvai, un des hauts lieux de la paléontologie humaine, nous nous immergeons dans l’immensité du Serengeti pour côtoyer la vie animale la plus intense que l’on puisse imaginer. Ici les troupeaux sont imposants et les félins nombreux. Zèbres et gnous se mêlent au hasard des migrations, les antilopes abondent dans les plaines. Eléphants, buffles et girafes se réfugient dans les espaces arbustifs, le long des rivières.

Dans le lit de la Grumeti, nous observons crocodiles et hippopotames. La population ailée est exceptionnellement dense et variée (aigles, marabouts, ibis, oies, cigognes, calaos, autruches, outardes).Nous adaptons nos journées en fonction des saisons et de la concentration des animaux et traversons la réserve d’est en ouest jusqu’au lac Victoria.

Jour 10 - VERS LE MASAI MARA
Le lac Victoria, le plus étendu d’Afrique, est peu visité. Nous prenons le temps de flâner sur ses rives où se sont établis de petits villages de pêcheurs Wasukuma. Ambiance calme et sereine. Une bonne route nous mène à Isebania, à la frontière kenyane. Graduellement, la nature originelle reprend ses droits et nous commençons à retrouver dans les étendues herbeuses illimitées des hardes de gazelles et de gnous. Arrivée dans la réserve du Masai Mara.

Jour 11 - MASAI MARA ***
La réserve est une prolongation naturelle des plaines du Serengeti. De mi-juillet à mi-août plus d'un million de gnous traversent la rivière Mara au cours de leur migration perpétuelle. Spectacle extraordinaire que d’assister à ce mouvement désordonné. Les hordes d'éléphants et les grands troupeaux de buffles se déplacent au gré des points d'eau.

Dans les plaines on rencontre une importante concentration de zèbres et d’antilopes : impalas, topis, gazelles de Thomson, cobs ; prédateurs : lions, guépards, léopards, et oiseaux : ibis, rolliers, serpentaires.

Jour 12 - KERICHO - VALLEE DU RIFT
Tea country. Aussi loin que porte le regard, les plantations ondulent sur les collines, à l’orée des forêts primaires. Le Kenya est un des principaux exportateursde thé et Kericho est au cœur de la région de production. Arrêt obligé au Tea Hotel, vieille demeure coloniale, pour déguster ce breuvage délicat. Puis, au travers des hauts plateaux Kikuyu encore bien arrosés, la route mène vers les étendues plus sèches de la vallée du Rift.

Jour 13 - LAC BOGORIA
Spectacle grandiose qu’offre ce petit lac coincé entre la paroi abrupte du plateau de Laikipia et la savane épineuse du rift. Ses eaux scintillantes sont cernées par un mouvant cordeau rose que forment les innombrables flamants sur les rives de lave. On estime à un million et demi le nombre de flamants qui séjournent à Bogoria et y offrent l'un des spectacles les plus exceptionnels de la région. Au fond d’une petite anse découpée jaillissent des sources d’eau chaude et des geysers propulsent l’eau haut dans le ciel. La réserve est un paradis pour les ornithologues et protège les derniers troupeaux de grands koudous du Kenya ainsi que zèbres et impalas.

Jour 14 - NAIROBI - DEPART
Retour à Nairobi pour un dernier shopping ou la visite du musée national. Transfert à l’aéroport.

*** En fonction de la période de l’année et de la localisation des grands troupeaux, nous passerons soit 2 ou 3 jours dans le Serengeti, soit 1 ou 2 jours dans le Masai Mara.

Galerie photos TANZANIE

Tanzanie galerie photos
Tanzanie galerie photos
Tanzanie galerie photos
Tanzanie galerie photos
Tanzanie galerie photos
Tanzanie galerie photos
Tanzanie galerie photos
Tanzanie galerie photos
Tanzanie galerie photos
Tanzanie galerie photos
Tanzanie galerie photos
Tanzanie galerie photos
Tanzanie galerie photos
Tanzanie galerie photos
Tanzanie galerie photos
Tanzanie galerie photos
Tanzanie galerie photos
Tanzanie galerie photos
Tanzanie galerie photos
Tanzanie galerie photos
Tanzanie galerie photos
Tanzanie galerie photos
Tanzanie galerie photos
Tanzanie galerie photos
Tanzanie galerie photos
Tanzanie galerie photos
Tanzanie galerie photos
Tanzanie galerie photos
EN HAUT